A la fleur de mes nuits, aux amoureux dans l'incendie, à tes yeux qui salivent, à ces choses qui arrivent, aux horizons du soir pourquoi pas à l'espoir ? A ces vins qui tiennent chaud, à nos ivres, aux bateaux. Au plaisir du désir de tout quitter sur un soupir, aux adieux, aux toujours, aux promesses, aux amours. Aux noirceurs à nos cœurs, aux lueurs à nos peurs. A ton cœur fatigué, à nos travers de liberté, à nos bouches essoufflées, à trop les embrasser.